« C’est reconnu, la bigorexie peut être dangereuse »